Dessiner avec bébé


Activités et jeux, Causeries psychomot' / 24 novembre 2019

Maman dessine-moi une vache.

#monpetitprince

Je ne sais pas chez vous mais ici le P’tit Chat adore dessiner.

Je vous propose un petit tour d’horizon des activités que nous réalisons très fréquemment.

L’idée est que le P’tit Chat découvre différents outils et différents supports, qu’il teste, qu’il manipule et surtout qu’il s’amuse. Si la craie n’est pas dans le bon sens peu importe, il a 18 mois et beauuuucoup de temps devant lui pour être un as de la tenue du crayon.

Souvent il demande que je dessine avec lui. Nous nous lançons donc dans un cadavre exquis tantôt semi-figuratif, tantôt totalement abstrait.

A la maison, nous avons donc différentes craies qui permettent différentes prises.

  • Les premières craies sont les craies en formes de poire (ici ce sont les Color Pep’s my baby crayon de Maped) à partir de 12 mois.

Elles sont pratiques à manipuler pour les tout-petits car très intuitives. Ce que préfère le P’tit c’est de les emboîter, une passion.

En séances, elles sont bien adaptées pour les personnes ayant une faiblesse musculaire au niveau des mains, ou en cas d’apraxie, lorsque la personne ne sait plus comment se servir d’un crayon mais que l’envie de dessiner ou écrire est toujours présente. Ces craies favorisent surtout les grands mouvements des épaules ou des coudes, moins du poignet.

  • On a également des craies grasses plus classiques qui ne bavent pas trop sur les mains. C’est intéressant de les utiliser car elles s’approchent davantage de nos outils scripteurs traditionnels (genre votre stylo Bic). Cependant ce type de craies est plus difficile à manipuler pour les petits car moins intuitif que les craies en poire. Elles sont d’ailleurs recommandées à partir de 30 mois.

Comme toujours, cela dépend aussi des capacités de l’enfant. Certains s’en serviront avec une facilité déconcertante très tôt alors que d’autres mettront plus de temps.

  • Pour finir, une autre idée pour dessiner, les feuilles à gratter. J’ai trouvé ces feuilles à Action. Le principe est de gratter à l’aide d’un bâtonnet en bois ou en plastique.

C’est une activité intéressante, pour le côté magique, on passe du noir à des couleurs éclatantes ou un pailleté argenté étincelant.

Pour des enfants plus âgés ou certains de mes patients il s’agit de travailler le graphisme de manière ludique en s’intéressant à la pression que l’on exerce. Le grattage impose une certaine pression mais attention à ne pas percer la feuille si l’on appuie trop fort. Tout est question de dosage tonique.

Amusez-vous bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.