Les cartes à tisser


Activités et jeux, Bidouillages / 13 février 2019

« Venez ! Je vais vous montrer mon portrait de la fille de Renoir. Et c’est moi qui l’ai fait, vous savez ! »

Moi, je m’en tiens au I love Psychomot’ (PSM).

J’ai récemment rencontré une nouvelle patiente qui, si elle avait mon âge, se serait présentée comme une addict au DIY. Cette dame adorait faire du tricot et surtout du canevas mais le genre de canevas balèze en 73/60 cm avec plein de détails. L’âge et les aléas de la vie ont fait qu’elle s’est arrêtée. Maintenant, elle a les doigts tortueux, des trous de mémoire et une estime de soi dans les chaussettes. Donc, je réfléchissais à lui proposer en début de séance une activité qu’elle maitrisait et qui réactive ainsi la mémoire procédurale et les praxies en tenant compte de son arthrose déformante et des difficultés cognitives auxquelles elle fait face.

Et le week-end dernier, j’ai fait un tour chez Action !

Et s’il y a bien un magasin d’où je ne ressors jamais les mains vides, c’est celui-là. Quand je me trouve au rayon créatif et merdouilles à paillettes, c’est un peu comme si mon chat découvrait le rayon croquettes d’un supermarché (la bave et les moustaches en moins).

Bref, j’ai trouvé entre autres ces cartes à tisser et des fils de coton. Autant dire que j’ai poussé tout le monde, en m’excusant platement, pour récupérer ces précieux sésames.

 

L’avantage c’est qu’avec ces modèles de cartes, on peut facilement en refaire avec des feuilles bristol, histoire de ménager notre maigre budget hospitalier -çafait3moisquej’attends2stylosnoirs-.

Pourquoi utiliser ses cartes : exercer les praxies, les coordinations oculo-manuelles, la motricité fine, la créativité. Et envoyer une beeeelle carte à la tantine Jeanine.

Comment les utiliser : en laissant libre cours à son imagination, en créant des modèles à reproduire sur les feuilles à points fournies (en mode difficile) ou encore en dessinant directement le dessin à créer sur le carte (en mode facile).

 

 

Une réponse à « Les cartes à tisser »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *