Les briques de construction DIY


Activités et jeux, Bidouillages / 23 mai 2019

 

Votre bébé prend un malin plaisir à démolir votre superbe tour de cubes ?

J’ai le DIY qu’il vous faut !

Bon alors rassurez-vous ce n’est pas une Daenerys en herbe, c’est une phase tout à fait ordinaire dans le développement de l’enfant.

Déconstruire lui permet de tester tout plein de lois physiques, banales pour nous mais toutes nouvelles pour lui. Il met à l’épreuve ses coordinations oculo-manuelles, sa force, sa précision et sa maîtrise des éléments. En prime, c’est un bon moment de partage avec bébé et le manœuvre (vous en l’occurrence). Et ne désespérez pas, il finira par les empiler ses cubes.

Alors bien entendu, il y a tout un tas de jeux d’empilement plus ou moins complexes sur le marché mais si on ne souhaite pas encore investir dans ces jeux, il y a moyen de bricoler quelque chose.

Voici mes briques de construction

Matériel :

  • Des petits paquets de céréales pour enfants. Non seulement c’est de la récupération mais de la récup de gourmande en plus (ouais je sais l’été tout ça, tout ça … ).
  • De l’adhésif large
  • Du joli papier si vous souhaitez les recouvrir (le P’tit Chat étant tombé sous le charme de Maya l’abeille, je les ai laissées natures). 

Bon le tuto est simple, vous prenez un bol, vous videz un paquet dedans avec un peu de lait et vous mangez !

Pour la partie scotch, j’ai bien tout entouré en longueur et largeur pour que ce soit assez solide. Et comme le P’tit Chat s’en sert de marche-pieds, c’est plutôt costaud.

Souvent les jeux les plus simples sont ceux qui intéressent le plus les enfants. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur les photographies, le P’tit Chat est en pleine construction (héhé) ensuite il s’applaudit d’avoir réussi à poser sa brique au sommet de la tour.

L’avantage de ces briques de carton, c’est qu’elles sont assez grosses mais l’enfant peut quand même les attraper à une main. Elles sont légères ce qui peut être avantageux ou pas mais comme c’est du fait maison, on peut les remplir (avec quoi je ne sais pas, c’est à tester !).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *